Comment réduire les risques d’un achat immobilier à l’aveugle ?

Pierre - février 23, 2020 - conseils-immo /
Ne laissez jamais vos émotions l’emporter pour un achat immobilier. Gardez la tête froide !

Malgré l’apparition de nombreux outils de recherche en ligne, cette stratégie est toujours considérée comme risquée. Alors pourquoi tant de personnes utilisent cette stratégie et la prônent avec succès ? 

Vous avez probablement entendu dire qu’investir dans l’immobilier est surtout un jeu de chiffres et c’est vous qui déterminez les chiffres. S’ils semblent intéressants, alors vous devriez y regarder de plus près. Vous prenez votre décision en fonction des raisons pour lesquelles vous investissez et de la façon dont cette propriété correspond à vos objectifs d’investissement. 

On dit souvent aux investisseurs que l’émotion n’a rien à voir avec le potentiel d’investissement d’un actif. Malgré tout, lorsque vous achetez une propriété de quelques centaines de milliers d’euros, prendriez-vous le risque de ne pas la voir avant de l’acheter ?

Le bon côté

Acheter à l’aveuglette réduit le lien émotionnel qui pourrait autrement obscurcir votre jugement et vous permet de vous concentrer sur la question de savoir si les chiffres correspondent ou non. Cela signifie que vous prenez des décisions basées uniquement sur des faits et des chiffres, plutôt que d’être influencé par une esthétique insignifiante telle que la couleur de la peinture. 

Le fait de ne pas pouvoir aller inspecter chaque propriété qui vous intéresse vous permet également d’économiser du temps que vous pourriez utiliser pour vous concentrer sur les vérifications nécessaires.

Le mauvais côté

Un des grands risques d’un achat à l’aveugle est que vous pourriez ne pas obtenir ce que vous pensiez avoir. Les photos ne montrent pas nécessairement des problèmes potentiels tels que la belle vue qu’on vous a promise et qui finit par montrer un parking. 

Il se peut que vous achetiez à côté d’un quartier indésirable et que les photos ne vous présentent pas cette scène ; ou qu’au-delà de la cour verdoyante arrière se cache une ligne électrique à haute tension qui va avoir un impact sur la valeur de la propriété.

Comment réussir son achat immobilier ?

La bonne nouvelle, c’est que de nos jours, vous avez accès à beaucoup plus de données et d’informations pour vous aider à prendre vos décisions d’investissement. 

Google maps et les scènes de rue, entre autres, sont maintenant disponibles pour que vous puissiez voir de plus près la propriété qui vous intéresse. 

La meilleure façon de réduire vos risques est de demander l’aide d’un professionnels ou de personnes en qui vous avez confiance pour visiter l’endroit pour vous. Voici quelques conseils pour vous mettre sur la bonne voie.

1. Obtenez une évaluation indépendante de la propriété et une inspection du bâtiment avant l’expiration du délai de réflexion. Ne vous fiez pas à l’agent immobilier pour obtenir des conseils et des renseignements, c’est leur travail de présenter la propriété avec son aspect le plus attractif et d’en obtenir le prix de vente maximum. Vous pouvez commander l’évaluation en ligne auprès des sociétés d’évaluation, mais il est toujours conseillé d’envoyer quelqu’un sur place afin qu’il puisse évaluer tout problème potentiel affectant les valeurs actuelles et futures.

Respectez vos critères d’achat.  Un plan d’investissement détaillé vous aide à évaluer le potentiel d’investissement d’un bien immobilier, sans laisser votre impression personnelle devenir un facteur.

3. Appelez le conseil municipal pour connaître les projets d’aménagement qui ont été approuvés dans le secteur, en particulier dans la rue et le quartier qui vous intéressent.

4. Envoyez quelqu’un en qui vous avez confiance pour inspecter la propriété en votre nom. Peu importe le nombre de recherches que vous faites sur la propriété à distance, il y a juste certaines choses que vous ne pouvez jamais découvrir sans l’inspecter physiquement. Qu’il s’agisse du bruit de la circulation, des voisins d’à côté, de l’odeur de la station d’épuration des eaux usées ou de la porcherie si le vent souffle dans le mauvais sens, ces choses devraient être révélées lors d’une inspection physique.

5. Une fois le prix et les conditions de la propriété convenus, vous pourrez aller visiter la propriété, vous pouvez le faire en ajoutant une condition d’achat soumise à « l’inspection de l’acheteur  » ou simplement pendant la « période de réflexion ».

6. Oui, cela peut vous coûter quelques centaines d’euros et votre temps. Cependant, si vous devez détenir la propriété pendant un certain nombre d’années, ne voulez-vous pas vous assurer de pouvoir vivre en paix avec votre décision ?

Pour un investissement locatif, laissez de côté les émotions : pensez rentabilité uniquement. Pour votre résidence principale, laissez parler votre coup de coeur… mais pas trop !

Émilien, investisseur indépendant et propriétaire de 22 logements en France