Appartement ou maison : quel est le meilleur investissement ?

Pierre - mars 10, 2020 - conseils-immo /
Le choix dépendra en grande partie de vos attentes et vos objectifs en terme d’investissement.

Investir dans un appartement ou une maison ? C’est une vieille question qui est toujours d’actualité.

Dans cet article, un spécialiste vous conseille, afin de vous permettre de mieux comprendre les considérations qui doivent entrer en ligne de compte pour un investissement dans un appartement ou une maison. 

Les deux présentent des avantages et dans une certaine mesure, cela dépendra de la capacité de l’investisseur à fixer le prix et de ce qu’il est en mesure de dépenser sur les deux marchés.

La croissance et le rendement 

Le spécialiste  souligne une distinction importante à saisir pour tout investisseur potentiel, à savoir la distinction entre la « croissance » et le « rendement ». Le premier fait référence à la valeur sous-jacente du terrain lui même, tandis que le rendement fait référence aux améliorations apportées à la propriété. 

Habituellement, lorsque les gens cherchent à investir dans une maison, ils sont plus préoccupés par son potentiel de croissance, alors que les investisseurs en appartements se tournent plus souvent vers les améliorations qui composent la qualité de l’appartement lui-même. Un terrain de qualité, lorsque vous achetez une maison, a toujours ce potentiel de croissance sous-jacent. Mais lorsqu’il s’agit d’appartements, l’investisseur potentiel doit être un peu plus sélectif. 

Quel type d’appartements constitue le meilleur investissement ? 

Si vous prenez le chemin des appartements, il s’agit surtout d’acheter cet ancien appartement de style boutique. Les tours d’habitation plus modernes comportent un nombre relativement important d’appartements entassés sur une parcelle de terrain relativement petite, de sorte qu’il existe une limite inhérente à la valeur de croissance qu’un investisseur en tirera. 

Lorsque vous vous engagez sur la voie de l’art déco ou d’un bloc de style des années 1960, si vous choisissez le bon appartement, il est tout à fait possible d’obtenir une valeur foncière théorique pouvant atteindre 40 à 50 % du prix d’achat réel et c’est là que la croissance réelle se manifestera pour vous.

L’emplacement de l’appartement 

Le spécialiste souligne aussi l’importance de l’emplacement des appartements, et pas seulement de l’emplacement du bloc lui-même, mais de l’emplacement de l’appartement dans le complexe. 

L’emplacement est très important et plusieurs critères doivent être pris en compte. Il ne s’agit pas seulement, par exemple, d’investir dans des appartements qui sont facilement accessibles aux transports publics mais la qualité du paysage et de l’environnement est également essentiel. De même, l’appartement est-il trop proche de certaines utilisations voisines qui pourraient rebuter les acheteurs ou les locataires potentiels ? Ou encore, certaines personnes ne veulent pas être trop proches d’une école ou d’une ligne de train.

Mais un autre élément vraiment important est la position de l’appartement dans l’immeuble, car il peut être sombre, il peut être près d’une allée, il peut être près des poubelles : toutes ces choses peuvent avoir un impact sur le potentiel de croissance d’une propriété mais aussi sur la demande.

Les maisons ont généralement un meilleur schéma de croissance, alors que les appartements ont un meilleur rendement. A vous de choisir…

Les tendances actuelles

Le spécialiste a encore fait remarquer qu’au cours des cinq années précédant 2018, le marché du logement a été plus performant que le marché des appartements, mais que cette tendance est appelée à changer dans les années à venir. 

Au cours des cinq dernières années, le marché des maisons a sans doute surpassé le marché des appartements ; la croissance et la demande ont été plus fortes. Mais jusqu’en 2018, les maisons sont devenues inabordables pour l’acheteur, de sorte que la correction a commencé à venir.

Les acheteurs ont décidé de se tourner vers les appartements et étaient prêts à faire des compromis sur le niveau des améliorations, mais pas sur l’emplacement. Ainsi les acheteurs étaient prêts à se tourner vers un appartement qui facilite leur quotidien (proche des écoles et des lieux de travail, par exemple) mais qui est doté d’un environnement agréable, plutôt que de choisir une maison mais qui complique leur quotidien (à cause de l’éloignement par exemple)  . 

Par conséquent, en 2018, les appartements ont pris le pas sur les maisons. Les appartements ont particulièrement été considérés comme plus abordables, car il est plus facile pour ces derniers d’obtenir un financement pour un achat plus modeste qu’une option de logement plus onéreuse dans un endroit similaire. 

Les investisseurs étrangers ont-ils eu un impact significatif sur le marché du logement ? 

Les investisseurs étrangers portent un intérêt accru au marché immobilier français depuis quelques années grâce à certains des changements législatifs qui ont été apportés. Il y a eu un changement dans la dynamique du marché ; cela arrive de temps en temps, si un marché continue à s’apprécier, il arrive à un point où il doit se développer. Il est donc arrivé à ce point au cours des 12 derniers mois et il a commencé à s’améliorer d’année en année.

 Quelle option donc, pour les investisseurs ?

En réalité, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise option. Le bon choix est fonction du contexte. On constate généralement que les maisons, si elles sont bien sélectionnées, ont de meilleurs schémas de croissance alors que les appartements ont de meilleurs rendements ; le rendement locatif d’un appartement est légèrement meilleur. Mais si vous choisissez le mauvais appartement, vous serez tout de même perdant.

La leçon à retenir ? Faites vos recherches et découvrez ce qui est approprié dans votre situation financière, de vie et de location. Il ne s’agit pas de choisir entre l’un ou l’autre, mais de choisir le bon dans l’une ou l’autre catégorie.