Comment négocier l’achat d’un bien immobilier ?

admin - mars 20, 2020 - conseils-immo /
En utilisant les bons arguments, vous pouvez baisser efficacement le prix d’achat d’un bien immobilier

L’achat d’une maison est peut-être l’une des transactions financières les plus importantes et les plus passionnantes dans la vie d’une personne. Ce processus implique une énorme quantité d’argent qui peut avoir un impact sur votre finance globale, d’où l’importance d’obtenir le meilleur prix possible. 

L’achat d’une maison n’est pas pareil à l’achat des vêtements ou des gadgets les plus récents : il nécessite une compréhension du marché du logement et des tendances actuelles, car vous aurez l’occasion de négocier le prix de la propriété. Pour les acheteurs de notre époque, il est indispensable de posséder de bonnes compétences en matière de négociation afin d’augmenter les chances d’obtenir une offre idéale. Pour vous assurer d’être en meilleure position lors des négociations, suivez ces conseils.

Effectuez des recherches approfondies

Une négociation réussie repose sur une stratégie minutieuse qui s’appuie sur des recherches approfondies. C’est l’une des choses les plus importantes que vous devez faire avant de vous lancer sur un champ de bataille. 

L’objectif de la négociation est de trouver un juste milieu qui soit avantageux pour les deux parties. Cependant, c’est aussi un jeu d’esprit : vous devez vous assurer que l’autre partie n’a pas l’impression que vous gagnez trop dans cette situation. Mais cela ne vous donne pas le droit d’être gourmand. Soyez juste et assurez-vous que ce que vous exigez sera bénéfique pour les deux parties. 

Il est essentiel d’avoir une bonne connaissance du marché immobilier avant de commencer à chercher une maison, d’autant plus lorsque vous êtes déjà en pleine négociation sur le prix. Déterminez la valeur approximative de la propriété en inspectant des propriétés similaires vendues dans la région au cours des derniers mois. 

Vous devez non seulement faire des recherches sur le marché, mais aussi sur la maison que vous avez l’intention d’acheter. Vous devez connaître les avantages et les inconvénients de l’achat de la propriété pour avoir une idée du montant que vous pouvez négocier, le cas échéant. Demandez à votre vendeur pourquoi il vend et à quel prix il compte vendre la propriété. Cette dernière est-elle en vente rapide ? Il est également important de savoir depuis combien de temps elle est sur le marché. Il est aussi essentiel d’être conscient des questions et des problèmes que pose la propriété. 

Ne vous contentez pas d’écouter ce que dit votre vendeur, veillez à savoir ce qu’il ne dit pas. Vous devez pouvoir saisir ses motivations à vendre pour savoir combien offrir.

Soyez direct et pas trop émotif 

Les émotions sont interdites en matière d’argent, et l’achat d’une maison ne fait pas exception à la règle. Ne vous montrez pas trop intéressé par la maison, sinon votre vendeur et son agent immobilier s’en serviront pour vous faire payer plus cher.

Toutefois, cela ne signifie pas que vous ne devez montrer aucun intérêt pour la maison lors de vos transactions. Il existe des moyens de vous présenter comme un acheteur sérieux sans paraître trop désespéré pour acheter la maison. Il est indispensable d’être franc pour faire son offre et de commencer par là. 

Tout comme vous attendez de votre vendeur qu’il révèle les raisons de sa vente, vous devriez vous aussi être en mesure d’expliquer pourquoi vous voulez négocier. Si votre offre est inférieure au prix demandé, expliquez vos raisons à votre vendeur. Cela est toutefois risqué car certains vendeurs sont susceptibles de rejeter de telles offres. Le moins que vous puissiez faire est de signaler vos préoccupations et de faire des compromis si nécessaire. 

Déterminez votre budget en vous fixant une fourchette

Le fait d’avoir une fourchette, concernant votre budget, vous permet de déterminer où vous pouvez jouer confortablement lorsque vous négociez. Evaluez votre budget et votre capacité d’emprunt afin de fixer des attentes réalistes et une fourchette de prix viable. 

Certains acheteurs cherchent à obtenir une autorisation préalable auprès de leur prêteur pour savoir combien ils peuvent se permettre. Une pré-approbation prend en considération vos revenus, vos dépenses et vos autres engagements financiers pour déterminer le montant du prêt que vous pouvez contracter. Vous pouvez vous rendre auprès du prêteur de votre choix pour demander une autorisation préalable avant de négocier avec votre vendeur. 

Lorsque vous parlez au vendeur et à son agent, ne mettez pas immédiatement toutes vos cartes sur la table. S’ils savent à combien s’élève votre pouvoir d’achat, ils feront tout ce qu’il faut pour que vous payiez le plus près possible de cette somme. 

Un agent immobilier vous aidera à négocier votre bien au meilleur prix.

Consultez un agent ou un conseiller

Lorsque les choses se compliquent, il n’y a rien de mal à appeler des renforts. Les agents ou les conseillers pourront vous aider à trouver la maison que vous recherchez. Ils peuvent vous aider à localiser les zones où se trouvent des biens qui sont dans votre budget. Ils peuvent également négocier en votre nom, en veillant à ce que le prix soit le plus juste possible. 

Un autre avantage d’avoir votre propre agent est qu’il peut vous aider à accéder à des logements hors marché grâce à ses nombreux contacts dans le secteur. Les défenseurs des intérêts des acheteurs mettent les vendeurs sur un pied d’égalité avec vous, en veillant à ce que vos intérêts soient protégés au mieux. 

Sachez ce que vous voulez

Si vous êtes suffisamment sûr de vos connaissances du marché et de votre propre capacité financière, vous serez en mesure de vous faire une idée claire de ce que vous voulez. Si les négociations échouent et que l’autre partie semble trop étroite d’esprit pour entendre votre point de vue, n’hésitez pas à partir. Il y a toujours une meilleure offre. 

Cependant, vous devez veiller à vous fixer des objectifs réalistes. Comme mentionné précédemment, vos recherches et votre budget vous aideront à déterminer non seulement ce dont vous avez besoin, mais aussi ce que vous pouvez offrir.